Paiement en ligne

Coordonnées

500 Route de Saint-Justin

40240 Labastide d'Armagnac

Tel : 05.58.44.84.84

Fax : 05.58.44.60.66

mail : contact@sinel40.fr 

Horaires d'ouverture

Du Lundi au Vendredi

de 9h00 à 12h00

et de 13h30 à 17h00

Actualités

Ouvrir le robinet coûtera plus cher

article de presse 2
présentation de l'article paru dans Sud Ouest qui synthétise...
En savoir plus...

Le SINEL solidaire des éleveurs de canards

article de presse
en réaction à la crise aviaire qui frappe les producteurs de...
En savoir plus...

PFAC

ac image
Depuis le 1er juillet 2012 la PFAC (Participation financière à...
En savoir plus...

En cas d'urgence

En cas d'urgence appeler au 05.58.44.84.84

(7j/7 et 24h/24)

Agenda

09
Décembre, 2019
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

 

       Pendant les années de sècheresse des années 1988,1989 et 1990, les maires des communes du Nord-Est Landais ont du faire face à des problèmes récurrents d'approvisionnement en eau potable et gérer des restrictions et des coupures d'alimentation.

Le 14 septembre 1991, sous l'impulsion du conseiller Général de Roquefort, M. Jean-Marc BOINE, 13 communes se sont unies et ont formé les bases de ce nouveau syndicat. Outre le manque d'approvisionnement, ces communes devaient faire face aussi à une mauvaise qualité de l'eau (fer, manganèse). En sus, seuls quelques embryons de réseau de distribution desservaient une partie des bourgs (desserte des écarts inexistante).

       La première mission du SINEL a été d'engager une campagne de recherche de nouvelles ressources d'eau en nappe phréatique pour alimenter les communes adhérentes, établir un schéma directeur de distribution avec l'aide du service des équipements ruraux de la Direction Départementale de l'Agriculture et de la Forêt ainsi que du Conseil Général des Landes. Cette campagne s'est concrétisée par la création d'un forage sur la commune d'Arue pour desservir les communes d'Arue, Cachen et Lencouacq (secteur Ouest du syndicat) et la création de plusieurs forages et d'une unité de traitement sur la commune de Créon d'Armagnac pour desservir la deuxième zone géographique du syndicat (secteur Est).

       La sécurisation de la distribution a fait l'objet d'importants travaux d'interconnexion des réseaux communaux, conforme au schéma directeur, pour permettre l'alimentation des 13 communes.

La mise en oeuvre de travaux de desserte  a permis d'étendre la distribution à tous les foyers des communes adhérentes au SINEL; l'habitat disséminé, qui caractérise le bâti des zones rurales, a imposé  la pose de plusieurs kilomètres de canalisation . L'ambition affichée par le SINEL est étroitement liée à la volonté politique de ces élus et a eu pour effet l'adhésion de nouvelles collectivités pour former aujourd'hui un syndicat regroupant 28 communes.

       La compétence Eau Potable constitue l'élément fondateur du syndicat. Face à la demande des collectivités, le SINEL a élargi ses compétences en 1998 dans les domaines de l'assainissement collectif et individuel.

Au 1er janvier 2006, le SINEL s'est engagé dans la création d'une régie syndicale. Cette décision a constitué un véritable virage dans le mode de gestion du syndicat : suppression des contrats de délégation privée et recrutement de personnel avant d'assumer directement les missions de fonctionnement. En corrolaire,  le syndicat s'est doté d'une équipe travaux pour assurer les travaux d'investissement sur les communes.

A la création de la régie, le SINEL disposait de locaux administratifs situés en plein cœur de la commune de Labastide d'Armagnac. Les services techniques étaient délocalisés sur la commune de Mauvezin d'Armagnac. La création du siège du SINEL a permis le regroupement des services pour disposer d'un outil simple et fonctionnel adapté à l'accueil du public avec toute la notion de confidentialité qui s'impose, au service des administrés. 

Aujourd'hui le SINEL exerce 3 domaines de compétences :

 

Verre-robinet-eauL'eau potable :

Le SINEL assure l'entretien, l'exploitation et les investissements sur les réseaux d'eau potable des communes adhérentes. L'eau distribuée provient principalement de nappes souterraines, elle est contrôlée et analysée par le Laboratoire Pyrénées-Landes assurant ainsi un contrôle qualité régulier.

Le réseau linéaire est de 752 000 ml. Le nombre d'abonné est de 5100. Il y a 4 stations de production, 1 station de traitement, 10 stations de pompage, et 4 châteaux d'eau.

 

 

 

P1080106L'assainissement collectif :

Le SINEL assure l'entretien, l'exploitation et les investissements sur les réseaux et ouvrages d'assainissement collectif des communes. L'assainissement collectif désigne le système dans lequel les eaux usées sont collectées et conduites vers une station d'épuration pour y être traitées avant d'être rejetées dans le milieu naturel. L'assainissement des eaux usées a pour but de préserver le milieu naturel et de répondre aux problèmes d'hygiène. Le SINEL compte aujourd'hui 10 stations d'épurations pour 1 974 abonnés en assainissement collectif repartis sur 15 communes.

 

fosse septiqueAssainissement individuel :

Une installation d'assainissement individuel désigne toute installation d'assainissement effectuant le prétraitement, l'épuration, la restitution dans le milieu naturel et la ventilation des eaux usées domestiques des immeubles ou parties d'immeubles non raccordés à un réseau public de collecte des eaux usées. On parle aussi d'assainissement non collectif (ANC) ou d'assainissement autonome. Le SINEL compte    2 984 abonnés en assainissement individuel.